En ce qui concerne ce dernier point, dix crimes commis dans des camps de concentration sont retenus[10] : Quatre accusés sont poursuivis en outre pour leur participation au programme d'euthanasie Aktion T4[10]. Erick Desmarestz, Actor: Les choristes. L'absence, à cette époque, d'un consensus international précis sur l'expérimentation humaine, permet à la défense de développer l'absence de crime, selon le principe nullem crimen sine lege scripta, certa, praevia (pas de crime sans une loi écrite, précise et antérieure)[16]. Les femmes survivantes de la marche de la mort imposée par les SS furent libérées en chemin. Le comité ne se réunira qu'après le procès, fin 1947, en modifiant cette conclusion : les expériences américaines sont plus que conformes, elles atteignent les plus hauts standards du modèle idéal[20]. Il conduisit des expériences avec le gaz phosgène sur 15 détenus de droit commun et des tziganes dans la chambre à gaz du Struthof, qui moururent dans d'atroces souffrances. L'éthique du médecin nazi n'est pas de soigner une personne humaine individuelle, mais un peuple, une race déterminée par un pur sang aryen, un « flux sanguin permanent, ce flux qui irrigue le corps de notre peuple. L'utilisation de la population des camps de concentration est l'aboutissement logique d'une idéologie basée sur le racisme et la notion de sujets sans valeur, assimilés à des parasites (rats, poux..) ou au cancer (les juifs comme cancer du peuple allemand). Souvent pratiquées par un personnel non qualifié, pouvant choisir leurs victimes de façon arbitraire, ne leur laissant ni information, ni consentement, ni possibilité de retrait[3], elles exposaient les cobayes humains à des conditions cruelles, voire barbares pour les plus extrêmes d'entre elles, avec des apports scientifiques contestables voire inutiles[6]. Pour en savoir plus, cliquez ici. Experts et témoins peuvent toujours rappeler que les médecins allemands et d'autres pays ont toujours insisté sur le respect du Serment, il n'empêche que sur le plan strict du droit, il existe bien un flou éthico-juridique[15]. Les médecins nazis sont influencés par l'enseignement prodigué dans les facultés européennes de médecine au XIXe siècle : les promoteurs du racisme biologique, Joseph Arthur de Gobineau et Houston Stewart Chamberlain, construisent le mythe de la pureté de la race qui affirme la supériorité des races pures sur les races dites métissées. Dans les attendus du jugement, il sera ainsi rédigé une liste de principes sur l'expérimentation humaine, jouant un rôle précurseur dans l'élaboration des lois et codes internationaux ultérieurs. Un an plus tard il mettait son idée en pratique à Dachau[8]. Une participation forfaitaire de 1 € est également retenue et restera à votre charge car la mutuelle ne peut pas la rembourser. C'est une loi édictée par les vainqueurs de l'Allemagne, il conclut : « Loin de consacrer la primauté du droit, elle consacre la primauté de la force »[5]. Le régime nazi dispose d'une centaine de spécialistes de la mise à mort issus des six stations d'euthanasie T-4, dont des médecins qui sont envoyés à Odilo Globocnik, chef de la SS et de la police du district de Lublin dans le cadre de l'Opération Reinhard. Le déroulement des débats confirment ce qui avait été évoqué avant le procès : l'absence de loi ou de règles précises du droit international sur les expérimentations humaines. En 1943, Clauberg se félicite d'une méthode lui permettant de stériliser mille femmes par jour[7]. Chargé de la défense de Vienne, en 1945, refuse d'appliquer les ordres d'Hitler, (Raser la ville) et évacue cette dernière) : Arrêté et interné par les alliés, il est jugé et acquitté par un tribunal militaire français en avril 1953. As the document root or media upload directory for a web server «Personne ne s'attendait» à un tel traitement, dit l'une d'elles, affirmant aussi avoir signé des aveux sous les coups. La parution de cette nouvelle analyse a provoqué une nouvelle discussion[20] : fallait-il republier les travaux nazis, même pour les critiquer ? Selon la défense, le serment d'Hippocrate n'est pas opposable. Dans une ultime provocation, Karl Brandt demande aux autorités américaines qu'on lui fasse subir une expérience médicale n'offrant aucune chance de survie. Menées par Eugen Haagen, les recherches visent à trouver le meilleur vaccin contre le typhus. Oskar Schröder, prison à vie, réduite à 15 ans. A global map of Incredible Edible groups, and the places where people are interacting with the movement. Ce programme est le prélude des exterminations qui suivront[4],[3]. Une sage-femme porte plainte contre des médecins : le signe d’une révolution Posted on 15 April 2019 by Marie-Helene Lahaye Le SYNGOF, le principal syndicat des gynécologues obstétriciens qui revendique 1600 membres, est habitué des attaques aux droits des femmes. Plusieurs ont expérimenté d'abord sur eux-mêmes, Rudolf Brand évoque son ancienne collaboration avec Albert Schweitzer ; Adolf Pokorny a été bénévole durant 15 ans dans un dispensaire ; d'autres rappellent leurs actions en Chine et en Afrique avec l'appui des ministères des colonies britanniques, françaises et belges[21]. Ces expériences ont été commanditées par l'armée allemande (Wehrmacht, dont la Luftwaffe, et la Kriegsmarine). femmes violentées sont susceptibles de se présenter : les cliniques d'urgence des hôpitaux (quatre infirmières, quatre médecins), les cabinets privés (huit médecins), les cliniques externes ou de méde­ cine familiale (trois médecins et une infirmière). Les accusés et leurs avocats débutent le procès avec aplomb et assurance, leur liberté de parole est entière, et ils exposent une argumentation cohérente. Quelques divergences entre les trois experts de l'accusation ont soulevé l'émoi de l'assistance, concernant le rôle du médecin-chercheur[15] et l'expérimentation sur détenus et condamnés à mort[27]. Parmi les médecins, on compte 4 chirurgiens : Fritz Fischer, prison à vie, libéré en 1954. 46 talking about this. Journal of the American Medical Association, The Journal of the American Medical Association, Ces expériences peuvent être rapprochées de celles faites par l'. Au-delà des circonstances de l'époque, le procès pose le problème universel de l'éthique de l'expérimentation humaine, et ce dans tous les camps, en jugeant le passé nazi et en visant l'avenir des démocraties[14]. Enchaine les frags depuis 2001. Les relations médecin-malade ne sont pas comparables avec les relations médecin-détenu ; et l'éthique du médecin-thérapeute n'est pas transposable au médecin-chercheur. New contacts are being made all the time. Il est à noter que la Praticiens : médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes: Consultation d’un médecin généraliste à 25 € L’Assurance Maladie prend en charge 17,5 €, soit 70 % remboursés. En avril 1947, les 6 membres du comité sont nommés avec Andrew Ivy comme président. Par exemple, les cobayes étaient mourants, non représentatifs, de par leurs faiblesses. Ainsi Siegfried Ruff ou Hermann Becker-Freysen, prétendent que les Américains mènent des expériences analogues aux leurs, sur la haute-altitude, le froid, l'effet de drogues, la composition du sang cardiaque ou cérébral... sur les détenus des pénitenciers, les objecteurs de conscience, ou les cancéreux[19]. Cette supériorité technologique serait méprisable si elle ne s'accompagnait d'une supériorité morale », Karl Brandt, l'homme en blanc du IIIe Reich, Journal of the American Medical Association, zone d'occupation américaine en Allemagne, Euthanasie des enfants sous le Troisième Reich, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Procès_des_Médecins&oldid=177963761, Article contenant un appel à traduction en anglais, Article contenant un appel à traduction en allemand, Portail:Sciences humaines et sociales/Articles liés, Portail:Époque contemporaine/Articles liés, Portail:Seconde Guerre mondiale/Articles liés, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Selon Philippe Aziz, de violentes polémiques ont eu lieu au sein du comité des experts chargés de préparer le procès. 45.5k Followers, 141 Following, 717 Posts - See Instagram photos and videos from BARNES International Realty (@barnesluxury) Les experts militaires alliés chargés d'enquêter sur ces expériences montrèrent que les motivations étaient de deux sortes : les uns foncièrement guidés par l'ambition personnelle de gravir rapidement les échelons dans l'appareil administratif, les autres dans une démarche engagée et idéologique, voulaient contribuer en tant que serviteur sincère et fanatique de l'État national-socialiste, à asseoir la domination du régime nazi sur l'Europe[17]. Ce travail d'instruction est coordonné par le colonel Clio Straight, établissant une liste de 140 médecins et scientifiques impliqués dans ces expériences[2]. Les témoignages des rescapés soulignent le caractère pathologique des conditions qui entouraient ces expériences : une véritable folie s'installait dans certains camps (en particulier Buchenwald et Dachau), où tous types d'expériences étaient pratiqués, de la plus inepte à la plus atroce, le plus souvent sur un coup de tête d'un garde SS. En 1990, l'éditorialiste du New England Journal of Medicine conclut : « Certes, la connaissance est importante, mais dans une société qui se respecte, elle est moins importante que la façon de l'obtenir [21]». Cette maladie (transmise par les poux) était endémique en Europe de l'Est, pour l'armée nazie, elle était aussi dangereuse que le froid sur le front russe[14]. D'emblée, la défense dirigée par Robert Servatius, l'avocat de Karl Brandt, critique la procédure en dénonçant l'incompétence du Tribunal. Improved design for Profiles, easier navigation and better previews of all those who are connected nearby! He is an actor and production manager, known for The Chorus (2004), Eye of … Ces expériences (300 victimes) sont menées par Otto Bickenbach. Des médecins nazis recherchés pour être jugés, se sont suicidés avant la tenue du procès comme Enno Lolling (en), d'autres ont pu s'enfuir en Amérique Latine, comme Joseph Mengele, enfin August Hirt, cru longtemps disparu sans laisser de traces[16], s'est suicidé en 1945. Ils sont âgés de 35 à 62 ans. Les autorités alliées se lancent à leur recherche, et plusieurs responsables se suicident, soit avant leur capture comme Ernst-Robert Grawitz, soit avant leur procès comme Erwin Ding-Schuler ; d'autres ont pris la fuite comme Josef Mengele, ou étaient morts ou avaient été tués comme Sigmund Rascher. Les attendus du jugement incluent une liste de dix critères utilisés par les juges pour apprécier le caractère licite ou non des pratiques d'expérimentation médicale en cause. Avec la prolongation de la guerre, les pertes allemandes commencent à se compter en centaines de milliers d'hommes, notamment sur le front de l'Est. Il n'est pas immoral d'utiliser des criminels en temps de guerre, quand des milliers d'innocents meurent chaque nuit sous les bombardements[22]. 3,907 Followers, 579 Following, 1,019 Posts - See Instagram photos and videos from ADER - Maison de Ventes (@adernordmann) Dans sa conclusion, l'acte aborde la responsabilité spécifique des médecins SS dans les expérimentations humaines[5] : « Décidés au plus haut niveau par la hiérarchie gouvernementale et militaire nazie, ces essais furent effectués comme une partie essentielle de la guerre totale. Erick Desmarestz was born on December 19, 1952. La dévolution du procès au Tribunal militaire américain obéit à un accord international, l'Accord de Londres, signé, le 8 août 1945, par les gouvernements américain, français, britannique et soviétique, « agissant dans l’intérêt de toutes les Nations unies », et qui établit la légalité des tribunaux d’occupation jugeant les criminels nazis sur leur zone d’occupation, seuls les crimes « non localisables » — ceux des dirigeants nazis, par excellence — étant renvoyés au Tribunal militaire international. Témoignage d'un rescapé cité par Robert Steegmann : « Au bout de 10 minutes environ, j'ai entendu un bruit sourd — comme si on frappait des mains — C'était les poumons de deux détenus qui avaient "éclaté" et qui tournaient autour du ventilateur et par leur bouche sortait une écume brunâtre, de même que par leurs oreilles et nez. C'est une éthique de médecine d'observation de l'Antiquité, pas de la médecine expérimentale moderne. Lumni utilise votre adresse email afin de vous adresser des newsletters. La référence juridique du procès des Médecins est ainsi United States of America v. Karl Brandt, et al., bien que le jugement qui en est issu soit considéré comme une décision pénale de droit international[3]. Commanditées par la Luftwaffe (expériences menées par Sigmund Rascher ) : Commanditées par la Luftwaffe et la Kriegsmarine : Commanditées par la Wehrmacht, pour le traitement et la réparation des plaies de guerre (expériences menées par Karl Gebhardt et Fritz Fischer). Le tribunal statua selon la procédure américaine[4]. Thierry Feral, Henri Brunswic, Anne Henry. Selon les accusés, les expériences nazies en camps de concentration sont équivalentes aux expériences menées dans les prisons américaines[18]. Ce rapport a été publié, analysé et commenté aux États-Unis en 1946 (rapport Alexander[19]). Interrogé à nouveau, le témoin confirme son jugement : ces situations sont inacceptables, le patient devenant « un simple objet, un colis postal ». Des 23 accusés, 7 sont acquittés, 9 sont condamnés à de longues peines de prison, et 7 sont condamnés à mort, et exécutés par pendaison le 2 juin 1948. McCullough (dir.). D'autres femmes médecins ont évoqué humiliations et mauvais traitements. Cette position est surtout défendue par Leo Alexander[15]. En novembre 1942, Himmler répond aux critiques concernant ces expériences médicales « dans le milieu médical chrétien, on accepte qu'un jeune pilote allemand risque sa vie, mais pas qu'un criminel dispensé de service militaire risque la sienne »[7]. Helmut Poppendick, dix ans de prison, libéré en 1951. Tir statique. ». Acquittés de crimes contre l'humanité, ils seront condamnés pour appartenance à une organisation criminelle[30]. Dachau, juillet-septembre 1944, sur l'eau de mer potable. Les exécutions ont eu lieu par pendaison dans la prison de Landsberg, le 2 juin 1948, là où Hitler fut emprisonné en 1924 après le putsch manqué de Munich[30], là même où il rédigea Mein Kampf. Dachau, février 1942-avril 1945, sur une vaccination contre le, Nombreux camps, durant toute la guerre, sur l'. Selon les avocats de la défense, la juridiction des régimes démocratiques ne peut s'appliquer aux actes commis sous un régime totalitaire, où les sujets n'ont pas de choix moral, leur destin étant fixé par l'État[17]. Aujourd'hui encore, il n'existe pas de vaccin suffisamment sûr et efficace contre le typhus, entre autres parce que la maladie est difficile à reproduire chez l'animal[15]. Intention commune et complot en vue de commettre les délits des deuxième et troisième chefs. Le but étant de remplacer l'histoire biblique des Juifs, par une histoire scientifique et archéologique des Aryens, provenant du plateau central du Tibet, et qui auraient fondé l'Atlantide. La dernière modification de cette page a été faite le 23 décembre 2020 à 17:52. Trente-deux témoins sont présentés par l'accusation (dont Jadwiga Dzido), cinquante-trois par la défense, 1 471 documents sont cités[12]. Faut-il faire vraiment deux analyses séparées : éthique et scientifique ? Ils furent ordonnés, approuvés, permis par des gens qui occupaient des postes d'autorité et qui, d'après tous les principes juridiques, avaient le devoir de connaître ces choses et de prendre des mesures pour y mettre fin ou les empêcher. D'abord le procès des Médecins (dit aussi « second procès de Nuremberg »), puis celui des Juges. Il y aurait enfin des pratiques frauduleuses (falsification ou de fabrication de données)[18]. Le premier procès de Nuremberg, qui s'est déroulé du 20 novembre 1945 au 1er octobre 1946, concernait 24 des principaux responsables du Troisième Reich. NoFrag, l'actualité des simulateurs de meurtres. Il rencontre Dwight H. Green, gouverneur de l'Illinois, pour lui demander de créer un comité d'éthique enquêtant sur les expériences faites sur les détenus (le comité Green). Cette absence de questionnement se retrouve chez la plupart des accusés qui plaident l'ignorance : ils ignoraient la nature exacte des « crimes » des détenus sujets d'expérience, ils ignoraient l'existence des camps de concentration, ils ignoraient ce qu'il advenait des sujets après l'expérience. Scientifiquement, ces expériences n'apprirent rien que l'on ne sût déjà sur l'hypothermie, la mescaline, la consommation d'eau salée, l'évolution des plaies ouvertes ou le déroulement des maladies infectieuses (jusqu'à la mort). Expériences en grand nombre sur des vaccins ou pseudo-vaccins contre la dysenterie, l'hépatite épidémique, la tuberculose. En ce qui concerne l'hypothermie, ces expériences ont pu aboutir aussi à des conclusions qui se sont révélées fausses[18]. Cette dureté nécessaire, qui place l'intérêt de la race au-dessus de tout, constitue une auto-discipline, au cœur du système nazi[3]. Impossibilité de juger les actes individuels commis sous un régime totalitaire, Analogies avec la recherche médicale américaine, De bonne foi et d'intention désintéressée, « Loin de consacrer la primauté du droit, elle consacre la primauté de la force », « pas à cause de mais malgré sa défense », « Nous ne devons pas nous contenter d'être simplement des vainqueurs grâce à la supériorité de nos armes.

Plat Indien Cari, Maison à Vendre Saint-germain-sur-ay, Entretien Individuel Parents Enseignant, Statues Extérieures Louvre, Rapport Pompier Accident, Nicolas Boileau Satires, Saut En Parachute Emotion,